Personnalisez votre modèle PBPK en traitant n`importe quel tissu comme modèle à perfusion limitée ou à perméabilité limitée, et ajoutez/supprimez rapidement les tissus au besoin – le tout sans écrire d`équations utilisant le logiciel GastroPlus PBPK! La modélisation pharmacocinétique physiologiquement basée (PBPK) est une technique de modélisation mathématique pour prédire l`absorption, la distribution, le métabolisme et l`excrétion (ADME) de substances chimiques synthétiques ou naturelles chez l`homme et d`autres espèces animales. La modélisation PBPK est utilisée dans la recherche pharmaceutique et le développement de médicaments, et dans l`évaluation des risques pour la santé pour les cosmétiques ou les produits chimiques généraux. Les modèles PBPK offrent un cadre mécanistique pour quantifier l`effet pharmacodynamique (DP) d`un médicament par couplage à des concentrations de tissus simulées sur ‐ et hors ‐ cible. Le résultat final dans ce cas serait un modèle PBPK/DP. Un exemple d`un tel modèle est discuté dans l`étude de cas de ciprofloxacine présentée dans la section «étude de cas: la construction d`un modèle de PBPK pour la ciprofloxacine» de ce tutoriel. Étant donné que les différents organes sont explicitement représentés dans les modèles PBPK, l`exposition tissulaire sur ‐ et hors cible peut être directement quantifiée. Cela permet de tenir compte des effets thérapeutiques ou toxiques par couplage de la DP aux modèles PBPK correspondants. À cette fin, les profils de concentration tissulaire simulés avec des modèles PBPK peuvent être utilisés comme intrant pour les modèles de DP en aval. Ce couplage de PK et de DP se traduit notamment par un modèle PBPK/DP à échelles multiples qui décrit simultanément l`ADME de drogue au niveau de l`ensemble du corps et l`effet de médicament qui en résulte à l`échelle cellulaire ou tissulaire. Vous voulez voir le module PBPKPlus en action? Jetez un coup d`oeil à quelques affiches récentes axées sur les simulations pédiatriques de PBPK.

Plus d`applications peuvent être vus lors de la visite de la page module DDI ou notre centre de ressources. Au cours des dernières décennies, différents types de modèles de calcul ont été appliqués dans les programmes de développement de médicaments. Les modèles PBPK combinent des informations sur le médicament avec des connaissances préalables indépendantes sur la physiologie et la biologie au niveau de l`organisme pour obtenir une représentation mécaniste du médicament dans les systèmes biologiques, permettant la simulation a priori de la concentration de médicaments – le temps Profils. Étant donné que les modèles PBPK considèrent explicitement différents organes et tissus, il est possible d`obtenir la caractérisation quantitative des profils de concentration – temps dans les compartiments respectifs. Une telle prédiction est d`une pertinence pharmacologique élevée car elle permet d`estimer l`exposition des médicaments non seulement dans le plasma mais aussi sur le site d`action, ce qui peut être difficile ou impossible à mesurer expérimentalement. Dans la modélisation PBPK, les paramètres physiologiques fournissent l`échafaudage structurel du modèle, mais les processus actifs et passifs décrivent la distribution, l`excrétion et la métabolisation réelles du médicament (bilan massique). Les processus passifs les plus importants sont la perméation tissulaire et le partitionnement de l`organe/plasma. Les processus sous-jacents sont calculés à partir de marqueurs de substitution spécifiques à la substance, tels que la lipophilicité, pour obtenir, par exemple, des coefficients de perméabilité ou de partition. Différents concepts de quantification des processus de transport passif et actif sont décrits dans les sections suivantes. Dans un premier temps dans le développement de modèles, toutes les informations disponibles sur le médicament concernant ses propriétés ADME sont recueillies. Cela inclut les paramètres spécifiques à la drogue, qui sont utilisés comme paramètres d`entrée, et la caractérisation de l`organisme ou de la population. Les paramètres physiologiques par défaut ne doivent être modifiés que s`il existe une justification mécaniste, par exemple, dans le cas de populations spéciales.